réceptacle


réceptacle

réceptacle [ resɛptakl ] n. m.
• 1314; lat. receptaculum, de receptare, fréquent. de recipere « recevoir »
1Lieu, emplacement, contenant qui reçoit son contenu de diverses provenances. La mer, réceptacle des eaux fluviales. Nos immenses bibliothèques, « commun réceptacle et des productions de génie et des immondices des lettres » (Diderot).
(1701) Techn. Bassin où se rassemblent les eaux.
2(1765) Bot. Prolongement du pédicelle de la fleur qui supporte toutes les pièces florales (ex. la fraise). Extrémité élargie du pédoncule supportant un capitule de composée (ex. le fond d'artichaut).

réceptacle nom masculin (latin receptaculum, de receptare, recevoir) Littéraire. Lieu qui reçoit des choses ou des personnes venues de divers endroits : Cet hôtel est le réceptacle de la pègre. Bassin où les eaux sont recueillies pour être ensuite distribuées par des conduites. Sommet du pédoncule floral, sur lequel s'insèrent soit les pièces florales, soit les fleurs d'un capitule. (Le réceptacle peut devenir charnu et faire partie du fruit [fraise, pomme, figue]. Le réceptacle du capitule de l'artichaut est charnu et comestible [« fond d'artichaut »].) ● réceptacle (synonymes) nom masculin (latin receptaculum, de receptare, recevoir) Littéraire. Lieu qui reçoit des choses ou des personnes venues de...
Synonymes :
Bassin où les eaux sont recueillies pour être ensuite distribuées...
Synonymes :
- réservoir

réceptacle
n. m.
d1./d Ce qui reçoit, ce qui est destiné à recevoir des choses de provenances diverses. Ce terrain est le réceptacle des immondices de la ville.
d2./d BOT Extrémité plus ou moins renflée du pédoncule de la fleur, sur laquelle sont insérées les pièces florales.

⇒RÉCEPTACLE, subst. masc.
A. — Lieu, milieu ou contenant recevant des contenus, des substances de diverses provenances. La plupart de ces tombes, violées à des époques très anciennes, ont servi de réceptacle à des momies difformes (GAUTIER, Rom. momie, 1858, p. 178). L'éther (...) est un réceptacle d'énergie qui peut emmagasiner celle-ci sous forme potentielle (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 185).
Au fig. Ce qui paraît avoir une telle fonction. Servir de substrat ou de réceptacle. Le renseignement (...) est tombé dans l'oreille de M. de Boisdeffre, réceptacle suprême de tous les mystères (CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 276). Je m'aperçois, et comme avec une bizarre épouvante attendrie, qu'en ce moment du moins je n'ai plus de vie personnelle qui vaille la peine d'en parler; je ne suis plus que le réceptacle de la vie d'autrui (DU BOS, Journal, 1924, p. 149). P. métaph. Je m'imaginais, comme tout le monde, que le cerveau des autres était un réceptacle inerte et docile, sans pouvoir de réaction spécifique sur ce qu'on y introduisait (PROUST, Swann, 1913, p. 79).
B. — Souvent péj. [En parlant de ce qui reçoit des substances peu appréciées] Le sol est stagnant et humide, réceptacle de reptiles et d'ennemis de toute sorte (VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p. 123). Les meubles munis de pieds seront conçus de telle sorte que l'espace situé au-dessous d'eux ne devienne pas un réceptacle à poussières ou à autres détritus (BRUNERIE, Industr. alim., 1949, p. 241).
P. anal., vx. Lieu de rassemblement de personnes méprisables. Dans ce réceptacle on ne voit que des filles publiques avec leurs souteneurs, des filous (et des tapageurs) (VIDOCQ, Mém., t. 3, 1828-29, p. 81). Ces hôtels [de montagne] sont le réceptacle d'une société neuve qui gagne de notre poche et imite un luxe que lui apprirent les films et les journaux (COCTEAU, Diff. d'être, 1947, p. 7).
C. — SC., TECHNOL.
1. HYDROL., TRAV. PUBL. Bassin où se rassemblent les eaux qui sont ensuite distribuées par des conduites (d'apr. Ac. 1835-1935).
2. BOT. Prolongement du pédicelle de la fleur, sur lequel sont fixées toutes les pièces florales; p. ext., extrémité du pédoncule qui supporte les différentes pièces florales. Étamines insérées sur le réceptacle (Ac. 1878-1935); réceptacle floral. Étamines: huit, insérées sur le réceptacle, de même grandeur que la corolle (Voy. La Pérouse, t. 4, 1797, p. 53). Chez les tout jeunes fruits, le froid occasionne des lésions cellulaires au niveau du pédoncule, du réceptacle et de l'ovaire (BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 63).
3. BIOL. Réceptacle séminal. L'abeille peut (...), lors de la ponte de chaque oeuf, le féconder, ou non, par un spermatozoïde provenant de son réceptacle séminal (CAULLERY, Embryol., 1942, p. 107).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694: re-; dep. 1718: ré-. Étymol. et Hist. a) 1314 « endroit où plusieurs choses se rassemblent » (HENRI DE MONDEVILLE, Chir., éd. A. Bos, § 406: L'esplein est receptacle de melancolie); b) 1580 receptacle d'eau (B. PALISSY, Disc. admin. ds Œuvres, éd. A. France, p. 181); c) 1765 bot. (Encyclop. t. 13). Empr. au lat. receptaculum « réservoir, bassin qui recueille les eaux; refuge, asile » (de recipere « recevoir »). Fréq. abs. littér.:70.

réceptacle [ʀesɛptakl] n. m.
ÉTYM. 1314; lat. receptaculum, de receptare, fréquentatif de recipere « recevoir ».
1 Lieu, emplacement, contenant qui reçoit son contenu de diverses provenances, qui reçoit des choses différentes. || La mer, réceptacle des eaux fluviales. || La veine cave (2. , cit. 2) qui est le principal réceptacle du sang.
(1552). Par métaphore ou fig. (souvent péj.). Ce qui réunit, rassemble (des choses, des personnes méprisables). || Nos bibliothèques (cit. 4)…, commun réceptacle des productions de génie et des immondices des lettres. aussi Récipient (fig.), réservoir.
1 On dit que le démon qui agite la supérieure se nomme Légion, disait une troisième. — Que dites-vous, ma chère ? interrompait une religieuse; il y en a sept dans son pauvre corps, auquel sans doute elle avait attaché trop de soin à cause de sa grande beauté; à présent, il est le réceptacle de l'enfer (…)
A. De Vigny, Cinq-Mars, II.
2 Le grenier de Système passait pour le réceptacle de toutes les impiétés.
Renan, Souvenirs d'enfance…, Œ. compl., t. II, p. 776.
2 (1701). Hydraul. Bassin où se rassemblent les eaux.
3 (1765). Bot. Prolongement du pédicelle de la fleur, qui supporte toutes les pièces florales. || La fraise, réceptacle globuleux, charnu et odorant (→ Grain, cit. 14).Extrémité élargie du pédoncule supportant un capitule de composée (ex. : le fond d'artichaut).Partie des gros champignons qui porte les organes fructifères.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Réceptacle — floral Fleur de pommier En botanique, le réceptacle floral est constitué par l extrémité plus ou moins élargie du pédoncule floral sur laquelle sont insérées les pièces florales formant, dans une fleur complète, quatre verticilles… …   Wikipédia en Français

  • receptacle — Receptacle. s. m. Lieu où sont receuës plusieurs choses de divers endroits. Il se prend plus ordinairement en mauvaise part. C est le receptacle de toutes les ordures, de toutes les immondices de la ville, de la maison. On dit, qu Une maison, qu… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Receptacle — Re*cep ta*cle (r[ e]*s[e^]p t[.a]*k l), n. [F. r[ e]ceptacle, L. receptaculum, fr. receptare, v. intens. fr. recipere to receive. See {Receive}.] 1. That which serves, or is used, for receiving and containing something, as for examople, a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • receptacle — (n.) early 15c., from O.Fr. receptacle (14c.), from L. receptaculum place to receive and store things, from receptare, frequentative of recipere to hold, contain (see RECEIVE (Cf. receive)) …   Etymology dictionary

  • receptacle — index catchall, coffer, depository, enclosure, receiver, repository, treasury Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton …   Law dictionary

  • receptacle — [n] container for disposal, storage bowl, box, holder, hopper, repository, vessel, wastebasket; concept 494 …   New thesaurus

  • receptacle — Receptacle, Receptaculum …   Thresor de la langue françoyse

  • receptacle — ► NOUN 1) an object or space used to contain something. 2) Botany the base of a flower or flower head. ORIGIN Latin receptaculum, from receptare receive back …   English terms dictionary

  • receptacle — [ri sep′tə kəl] n. [ME < L receptaculum < receptare, freq. of recipere: see RECEIVE] 1. anything used to contain or hold something else; container; vessel 2. an electrical wall outlet designed for use with a plug 3. [ModL receptaculum] Bot …   English World dictionary

  • réceptacle — (ré sè pta kl ) s. m. 1°   Lieu où se rassemblent plusieurs choses de divers endroits La veine cave qui est le principal réceptacle du sang, DESC. Méth. V, 5. •   La mer, qui est le réceptacle de toutes les eaux, CONDÉ Météor. 3. •   Passez de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.